Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 14:51
Il y avait du monde partout dans ce bus, certains s'étaient même coincés dans les barreaux des échelles !

Il y avait du monde partout dans ce bus, certains s'étaient même coincés dans les barreaux des échelles !

Nous avons loué un chauffeur pour la journée. Solution la plus simple qui ne nous revient pas plus cher que de louer un véhicule que, de toute manière, en haute saison, nous n'aurions pas trouvé à la dernière minute. Nous avons convenu d'un parcours avec un certain nombre d'arrêts qui nous permettra de découvrir l'extrême nord de l'île et le centre de l'île sur le retour. 

 

Restauroute

Restauroute

Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)

Des vendeurs de cerfs-volants que l'on rencontre seulement dans cette zone de l'île sur le bord de la route. Pourquoi ici...? On ne sait pas et on se demande vraiment comment ça peut être une activité viable.

Nous en avons acheté un, il fonctionne assez bien.

 

A

a

Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)

Ce qui nous frappe, ce sont ces étendues vierges de personnes alors qu'au sud de l'île, sur les plages surpeuplées, il faut partager chaque mètre carré de sable. Mais là, à des kilomètres, que l'on regarde à gauche ou à droite, personne ! En plus, le sable est beau et propre, la mer aussi chaude... C'est difficile à comprendre... peut-être les tsunamis ? Ici au nord, pas de reliefs donc pas de refuges, sauf si l'on sait grimper aux arbres. C'est isolé, pas de magasins, de restaurants, ni même de villes. Les gens s'y ennuient ?

a

a

Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)

L'arrière de la plage est couverte de d'une sorte de liseron de bord de mer à fleurs roses.

a

a

Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)
Balade au nord de Phuket (1)

a

a

 

Au loin, l'aéroport. Les avions donnent l'impression de se poser sur la plage.

Balade au nord de Phuket (1)

Nous avons demandé à notre chauffeur de nous trouver un endroit pour manger et il nous a arrêté dans ce petit restaurant local qui visiblement n'avait pas l'habitude de recevoir des touristes. Nous étions les seuls clients sur une grande terrasse sur pilotis qui donnait sur une jolie baie. Riz Cashewnuts, crevettes et une autre chose qui piquait un peu. 

a

a

Balade au nord de Phuket (1)

a

a

Balade au nord de Phuket (1)

a

a

Balade au nord de Phuket (1)
Partager cet article
Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 04:38
Vue depuis Big Bouddha.

Vue depuis Big Bouddha.

Big Bouddha

Big Bouddha, ou "Big Boudin" pour Iris qui se raccroche toujours à des mots qu'elle connait, porte bien son nom car il est vraiment immense. Les filles ont été très impressionnées ! Il semblerait que ce ne soit financé que par les fidèles... Il est perché tout en haut d'une petite montagne au sud de Phuket.

Big Bouddha
Big Bouddha
Big Bouddha

Là, on se trouve sous le Big Bouddha. Cela sert de temple de recueillement et de prière même si c'est encore un vrai chantier (on se rend mieux compte en ouvrant la photo en grand).

Pratique tous ces bras, mais vaut mieux vivre au chaud et ne pas avoir besoin de gants...

Pratique tous ces bras, mais vaut mieux vivre au chaud et ne pas avoir besoin de gants...

x

x

 

Partie temple, cela fait un peu préfabriqué car tout est en travaux.

Partie temple, cela fait un peu préfabriqué car tout est en travaux.

Les filles sont allées voir de plus prêt cet énigmatique personnage qui les impressionnait beaucoup mais que désormais elles aiment beaucoup car il leur a offert à chacune un petit bracelet orange.

Les filles sont allées voir de plus prêt cet énigmatique personnage qui les impressionnait beaucoup mais que désormais elles aiment beaucoup car il leur a offert à chacune un petit bracelet orange.

x

x

Big Bouddha
Chaque cloche porte un souhait...

Chaque cloche porte un souhait...

Des sages canonisés

Des sages canonisés

Big Bouddha
Big Bouddha
Big Bouddha

En chemin, nous croisons beaucoup d'éléphants, élevés pour les touristes que nous sommes. Nous expliquons aux enfants que c'est un peu comme au zoo, que les éléphants seraient mieux en liberté et que nous ne voulons pas faire de promenade, mais nous ne pouvons pas ne pas nous arrêter...

Big Bouddha
Big Bouddha

Personne n'est rassuré, mais la bête barit juste 1 mètre derrière elles. Elles doivent ressentir son souffle chaud sur leur nuque. Sachant qu'Iris et Eléonore ont hérité de la hardiesse de leur mère quant à leur contact avec les animaux, on comprend le courage qu'il leur aura fallu pour prendre cette pose !

x

x

Big Bouddha
Encore des éléphants... Une petite place dédiée aux éléphants, il y en a de toutes les tailles et de toutes les matières.

Encore des éléphants... Une petite place dédiée aux éléphants, il y en a de toutes les tailles et de toutes les matières.

x

x

 

Avant un agréable petit repas et une douloureuse piqûre de guêpe.

Avant un agréable petit repas et une douloureuse piqûre de guêpe.

Big Bouddha

x

x

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 07:28
Soirée plage à Kata Beach

Préparer cette page nous réchauffe un peu car il est tombé quelques flocons de neige ce matin sur Shanghai... Alors que nous étions, il y a peu de temps, bien au chaud pour terminer la journée sur cette plage de Phuket.

 

a

a

 

Soirée plage à Kata Beach

a

a

 

Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach

Ces petits carbes passent leurs journées à faire des petites boules... et ils recommencent à chaque marée, un vrai travail de Shadoks. Ils gardent toujours un chemin pour accéder à leur trou. Ce sont des "éboueurs", ils se nourrissent de la matière organique qui reste sur la plage. Ils ingèrent le sable et ce serait leur manière d'en rejeter les résidus non comestibles après en avoir extrait tous les éléments organiques assimilables.

a

a

 
Long tail boats

Long tail boats

Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach

Pour la petite histoire, le vendeur de montgolfières a utilisé nos enfants pour faire une démonstration et tenter de booster ainsi ses ventes... Ce qu'il ne savait pas c'est que des policiers étaient dans le coin et le pauvre s'est fait embarquer quelques instants après, sans avoir le temps d'en vendre une...

a

a

 
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach

Le ciel est devenu rouge en un rien de temps, c'était vraiment impressionnant et irréel ! 

a

 

Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach
Soirée plage à Kata Beach

a

a

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 12:35
Sourire... c'est quand je veux !

Sourire... c'est quand je veux !

a

a

Phuket, Thaïlande
Phuket, Thaïlande

En Chine, les vols low cost partent ou arrivent toujours au milieu de la nuit. Nous avons atterri à 1h30 du matin à Phuket en Thaïlande... le temps de sortir de l'avion, de passer la douane (plus d'une heure), de récupérer les sacs et d'aller à notre hôtel situé à une heure au sud de l'île, nous nous sommes couchés à plus de 4h du matin et endormis sans trop voir le décor. Quand nous sommes sortis de l'hôtel le matin, à la vue de ce carrefour avec tous ces fils..., on s'est dit "Nous sommes bien arrivés !" Je me demande vraiment comment les électriciens s'y retrouvent... Quand on y regarde de prêt (pas trop quand même, on ne sait jamais), rien n'est repéré. Parfois, les transformateurs explosent. C'est arrivé durant notre séjour pas loin de l'hôtel... nous avons pensé à un attentat : 5 très fortes détonations.

Bref, l'objectif de la première matinée : trouver un taxi pour aller à la plage.

a

a

Phuket, Thaïlande
Phuket, Thaïlande
Phuket, Thaïlande

L'eau était très chaude, dans les 30° C, bien transparente et le sable fin. C'était juste ce qu'il nous fallait, les filles étaient contentes de faire des pâtés et de sauter dans les vagues... ce que nous aurons fait durant nos deux semaines de vacances. Nous aurons bien respiré aussi.

a

a

 

En arrière de la plage, il y a une petite zone de restaurants. Au menu : poissons, coquillages et crustacés grillés, barbecue de viande (porc, boeuf et poulet), des plats thaïs, des riz et des pâtes fries que l'on peut accompagner de bon jus de fruits frais (banane, passion, mangue, fraise, kiwi, coco...). Tout est bon et pas très cher. Attention, il y a des fausses crevettes. Quand les crevettes n'ont pas de carapace et sont bien rouges, c'est que c'est une sorte de surimi vraiment pas terrible.

 

Livreur de noix de coco qui passe entre les gargotes.

Livreur de noix de coco qui passe entre les gargotes.

a

a

 

Phuket, Thaïlande

a

a

 

Quelques portraits
Quelques portraits
Quelques portraits
Quelques portraits

Quelques portraits

a

a

 

Sorte de pomme de pin.

Sorte de pomme de pin.

a

a

Retour en tuk-tuk ou taxi. Là c'était en tuk-tuk, un peu plus marrant que le taxi surtout lorsqu'ils sont tunés et équipés d'une méga sono. A voir dans une prochaine page tuk-tuk.

Retour en tuk-tuk

Retour en tuk-tuk

a

a

 

Phuket, Thaïlande

a

a

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 12:19
Mode estival en décembre...

"Passer Noël sous les palmiers,

Aller jouer sous les cocotiers,

Les pieds nus, la peau bronzée,

Sur la plage du soir au matin,

Le père Noël en maillot d'bain..."

Chanson préférée d'Iris en ce moment...

 

a

a

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 19:53

Voici la suite de ce road trip rwandais.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 10:00

 

Rwanda-DSC 1244

Comme je l'avais déjà écrit, les routes rwandaises sont très vivantes. Ce sont des voies de communication dans tous les sens du terme... et un lieu de vie à part entière, même en pleine campagne. Les voitures n'étant pas le moyen de locomotion dominant, circuler en voiture sur ces routes demande beaucoup d'attention. Surtout lorsqu'il fait nuit et qu'il y a du brouillard. Là, il y a des gens, mais il peut y avoir encore plus de monde.

 

 

Rwanda-DSC 1230b

 

On se déplace sur le bord des routes, du lever du soleil à assez tard après le coucher de soleil. Il y a très peu de  petits camions, encore moins de semi-remorques donc tout est transporté par main d'hommes, aidés parfois d'un vélo ou d'une brouette.

 

 

 

Rwanda-DSC 1248 copyL'uniforme est obligatoire, chaque école ayant ses couleurs. Les écoliers sont très nombreux sur les routes car il n'y a pas de système de ramassage scolaire. Ce qui est curieux, c'est qu'ils y sont nombreux toute la journée. A se demander combien de temps il passe sur les bancs de l'école ! Je crois que j'en ai déjà parlé, mais tous les enfants qui se rendent à l'école sont chaussés. C'est également obligatoire !

 

 

Rwanda-DSC 8523 blog rwanda routeEncore des uniformes... des hommes roses et des hommes oranges. Ceux là sont des prisonniers, les uns ont été jugés et les autres pas encore (c'est la couleur de l'uniforme qui le dit). Chose curieuse c'est que se retrouvent ensemble des petits voleurs et des génocidaires, tout le monde dans le même uniforme et au travail pour la collectivité. Une fois par semaine d'ailleurs, chaque famille rwandaise doit une demi-journée de travail pour la collectivité. Ce jour là, tout est fermé et rien ne fonctionne. Cela permet d'entretenir les lieux communs.

 

 

 

 

Le transport de marchandises...

 

Rwanda-DSC 1230bbLa corvée d'eau des bidons jaunes.

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1271 blog rwanda route

Le vélo est ici une sorte de brouette, une mini camionette bon marché. C'est fou ce qu'ils arrivent à transporter avec. En montée, ils se mettent à plusieurs pour pousser et dans les descentes c'est à fond les ballons. Nous en avons vu passer, ils n'ont peur de rien et la chute ne doit pas être si rare. Nous avons évité d'ailleurs un accident de justesse, se retrouvant dans un virage face à l'un de ces bolides chargé de peut-être 150 kg de patates. Nous pilons alors que lui zigzague, nous évite, puis après encore une série de zigzags, termine par terre le vélo s'étant cabré... La scène avait un air de vieux Louis Defunes, mais heureusement, pas de casse.

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1483 blog rwanda routeCa gîte un peu... gare à la descente !

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1476 blog rwanda route

En arrière plan, on voit des maisons "bleu Tigo" (opérateur téléphonique). Certains villages entiers sont de cette couleur. La peinture est sponsorisée par la marque. Parfois les villages sont "bleu Primus" (une des bières locales) ou "jaune MTN " (un autre opérateur téléphonique). Mais il y a aussi le "rouge Mutzig" (bière), le "rouge Airtel" (téléphone) et le "jaune pâle Sadolin" (peinture) !

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1277 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1484 blog rwanda route

  La classe !

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1498 blog rwanda route

 

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1453 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1475 blog rwanda routeEléments de toiture

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1459 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1468 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1274 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 8619 blog rwanda route

  "Tea bag"

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1448 blog rwanda route

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1482 blog rwanda route

 

 

 

 

Rwanda-DSC 8514bisBeau chargement ! Je n'ose pas imaginer la descente... En général, c'est à fond !

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1505 blog rwanda route

Malgré les multiples marques des années de labeur de ces vélos et leur mauvais état général, ils sont pour la plupart bien décorés façon "tuning".  Un soin particulier est apporté à la décoration, les vélos brillent, tout en couleurs.

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1479 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1481 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1501 blog rwanda routeAutostop... clandestin.

 

 

 

Rwanda-DSC 8511 blog rwanda route

Rwanda-DSC 1478 blog rwanda route

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup d'enfants sur le bord des routes... ils sont souvent très sales. Ils semblent livrés à eux-mêmes. A droite, la corvée d'eau des bidons jaunes.

 

Rwanda-DSC 1266b

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1269 blog rwanda route

 

Sur le panneau est écrit "Groupe scolaire de Gataraga" et en dessous il est dit qu'il faut éradiquer la xénophobie qui a conduit au génocide jusqu'à la racine.

 

 

 

Rwanda-DSC 1450 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1462 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 8592 blog rwanda route

  Tous ces petits sur le bord des routes, seuls à 3 ou 4 ans.

On a pas l'habitude de voir ça chez nous...

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1487 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1480 blog rwanda routeCabane et cantine de chantier

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1485 blog rwanda route

 

 

 

 

 

Rwanda-DSC 1486 blog rwanda route

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 23:20

 

Pano vuelta 2396 à 97

 

 

 

 


Vuelta Salta - part. 2 par olgui

 

 

 

 

circuito-quebrada.gif

mapa circuito valles calchaquies salta g

queb-huma

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici encore deux petites cartes qui peuvent aider ceux qui souhaiteraient faire ce petit tour.

 

http://www.rumbojujuy.com.ar/mapas.htm pour la première.

 


Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 18:58

pano-vuelta-sud-blog.jpg

 

Les vacances ! Enfin un peu de temps libre pour bricoler, ranger, jardiner et trier les dernières photos qui ne l'ont pas été... et il y en a !!! Pour commencer, voici une vidéo d'Argentine, datant de 2008 mais jamais montée, faute de temps. Ca y est, c'est fait ! Et d'autres devraient suivre...

 

Comme nouveau départ dans cette aventure, je vous fais partager la première partie d'un moment pour nous inoubliable... Cinq jours et quelques centaines de kilomètres de piste, de poussière, de chaos et de solitude pour le plus beau road trip que nous ayons fait... Nous aurons eu chaud, froid, pris l'eau, cherché notre chemin, eu peur de la panne sèche... mais que de souvenirs !

 

En voici les deux premiers jours en vidéo. Cela correspond à ces pages sur l'autre blog Chezoim.over-blog.net que nous avons fait durant notre voyage :

Vuelta boucle sud premier jour

Vuelta boucle sud deuxième jour

 



Vuelta Salta - part .1 par olgui

 

 

 

carte salta 1 blogcarte salta 2 blogcarte salta 3 blog

 

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir. Ces cartes semblent succintes, mais elles sont très utiles (stations d'essence, points remarquables, routes et distances...).

 


Partager cet article
Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:36

 

 

vers kibuye 06

 

 

vers kibuye 14

Urutare rwa Ndaba

 

La cascade de Ndaba, au kilomètre 48 sur la gauche, en venant de Gitarama, fait un plongeon de près de 100 m. Un bon petit point pour s'arrêter. La vue est belle et en traversant la rivière, juste au-dessus de la cascade, à quelques minutes de marche, le panorama est encore plus beau (voir ci-dessous).

 

Sur le bord de la corniche, il y a des enfants qui chantent une chanson aux curieux qui prennent le temps de s'arrêter. Ils repartent généralement avec quelques fruits ou une bouteille d'eau en plastique, très prisée par les enfants pour qui c'est un vrai trésor de guerre et surtout, une gourde pour aller à l'école ! "Aguacupa ! Agacupa !" pour avoir une bouteille. Moi, j'entends "Aguachoupa".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vers kibuye 12

 

 

 

vers kibuye 13

 

 

vers kibuye 16

 

Sur cette photo, cela ne se voit pas bien, mais au Rwanda, les habitations n'ont pas de cheminée. La cuisine est faite au feu de bois, mais la fumée s'échappe comme elle peut en passant par les interstices de la toiture. Il y a donc les maisons pour dormir et les maisons pour cuisiner. Ces dernières se reconnaissent facilement aux heures des repas... on dirait vraiment que la maison brûle. Comment font-ils pour supporter autant de fumée...?

 

 

 

 

vers kibuye 10

 

 

vers kibuye 11

 

 

 

vers kibuye 09

 

Plus loin, peu avant Butare, nous croisons  une grande vallée presque totalement occupée par des rizières. C'est doux à regarder, on se croirait presque en Asie.

 

 

 

 

 

 

vers kibuye 03

Voilà la vue depuis notre table dans l'hotêl Credo de Butare. C'est glauque comme il faut, presque personne, couloirs sonnores carrelés en blanc genre ancienne boucherie, et néons blafards bien fatigués. Nos pas résonnent et nous avons parfois du mal à nous repérer dans tous les couloirs. Un côté prison dans lequel on ne peut s'empêcher d'imager les atrocités qui ont pu s'y dérouler 18 ans plus tôt... Mais cependant, tout était fait pour égayer le lieu : piscine, musique, tentative d'éclairage extérieur... Et comme c'était le jour, c'est là que nous avons fêté mon anniversaire !

 

Au passage, lorsqu'on nous a conduit à notre chambre, il y avait déjà quelqu'un dans mon lit avec ses sacs, aussi surpris que nous... La gestion des chambres n'est pas encore au point. Cela dit, c'était moche, mais nous avions deux pièces et une salle de bain. Malheureusement, il n'y avait pas de fenêtre et nous étions au fond de la cour intérieur.

 

 

 

vers kibuye 17

Deux bières locales, une "Turbo King" et une "Skol". Santé !

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous sommes repartis vers Kibuye, mais avant nous avons fait un petit détour par l'université de Butare puis par une église qu'on nous avait dit ancienne.

 

vers kibuye 07

 

 

vers kibuye 08

Elle paraît imposante, mais cette ancienne église est toute petite,

il n'y a presque rien derrière la façade.

 

 

 

 

vers kibuye 04

 

Ce qui est le plus remarquable lorsque l'on sort de la zone de parc de la forêt de Nyungwe (où il n'y a pas d'habitations et pour ainsi dire personne), c'est de retrouver tout ce monde sur les bords de routes. Nous sommes de retour au Rwanda, pas de doutes possibles !  C'est une vraie fourmilière humaine où rien ne semble s'arrêter jusqu'assez tard dans la nuit... des routes pleines de monde, à pied ou en vélo, des sacs, du bois, du thé, des bidons, des tôles, des planches, des animaux... autant de marchandises qui transitent de village en village. A cela s'ajoutent les écoliers qui semblent passer plus de temps sur la route que sur les bancs de l'école. La route est un point névralgique de la vie rwandaise. Avec du recul, c'est si important que je crois que je vais consacrer une prochaine page sur "la vie de la route".

 

 

 

vers kibuye 19

 

 

vers kibuye 18

Là, cela ne se voit pas, mais nous sommes suivis par une dizaine de gamins qui nous ont escorté tout le long de notre petite visite pour trouver un beau point de vue sur le lac Kivu. Pour le coup, nous sommes devenus les "bêtes curieuses", on nous observe de près ! Lorsque je prends cette photo, je déclenche l'hilarité générale...Nous comprendrons mieux au moment de croiser la personne qui arrive. C'est "l'idiot du village" comme on disait dans le temps. Il y a des comportements qui sont malheureusement universels.

 

 

 

 

vers kibuye 15

 

 

vers kibuye 05

 

 

Rwanda : sur la route de Kibuye
Rwanda : sur la route de Kibuye

Le lac Kivu, notre destination.

  

Partager cet article
Repost0